Démarches administratives du Sénégal démarches administratives ADIE
Accueil Particuliers » Education et formation » Actualités » Recherche scientifique : 150 millions de FCfa pour réhabiliter le Laboratoire carbone 14 de l’Ifan
Agrandir le texteDiminuer le texte
 

Recherche scientifique : 150 millions de FCfa pour réhabiliter le Laboratoire carbone 14 de l’Ifan

18 noveambre 2015

A l’ouverture de la 22ème conférence internationale sur le radiocarbone mardi 17 novembre 2016 à Dakar, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a annoncé un appui financier de l’Etat d’un montant de 150 millions de FCfa pour la réhabilitation du Laboratoire de carbone 14 de l’Institut fondamental d’Afrique noire (Ifan).

L’Etat a joué sa partition dans le redémarrage des activités du Laboratoire de carbone 14 de l’Institut fondamental d’Afrique noire (Ifan).

Selon le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Mary Teuw Niane, la puissance publique a signé une convention avec l’Ifan pour un financement de 150 millions de FCfa dans le cadre du Fonds d’impulsion de la recherche scientifique et technique (First).
« C’est la première fois qu’un Etat signe un tel partenariat », a-t-il affirmé. Il s’agit, selon l’autorité, d’un partenariat  axé autour des questions liées à la ville nouvelle de Diamniadio. Pour Mary Teuw Niane, « il est important de faire l’état des lieux avant que les bulldozers ne fassent disparaître un certain nombre d’informations ».

Une réflexion sur les dynamiques que cette nouvelle ville va créer sera engagée. Le travail est en cours. Dans quelques mois, l’Ifan va organiser une restitution pour évaluer l’apport des chercheurs sénégalais autour du projet de nouvelle ville, a renchéri le ministre. Pour lui, le Sénégal est dans une dynamique de revitalisation   de la recherche, une des décisions majeures du Conseil présidentiel sur l’Enseignement supérieur.

C’est dans cet ordre d’idées qu’il faut comprendre les mesures liées à l’équipement des laboratoires, le financement des ouvrages ou encore l’accompagnement des chercheurs par le financement de leur mobilité  dans le cadre de leur travail. Par ailleurs, le Laboratoire de carbone 14  a reçu un coup de jeune et a été restauré avec le soutien de la Fondation Sonatel.

Le ministre s’est également réjoui de la « parfaite organisation » de cette conférence sur le radiocarbone qui réunit 120 chercheurs, essentiellement des archéologues, des géologues et d’autres paléontologues. C’est une rencontre de haut niveau, car les questions liées à la datation sont importantes pour restituer à l’histoire tout ce qu’elle nous donne et qu’on ne peut pas recueillir à travers les écrits et la tradition orale », a-t-il indiqué. Ce que le directeur de l’Ifan Hamady Bocoum a du reste confirmé en soutenant que le laboratoire est doté de nouvelles technologies lui permettant de procéder à des datations fiables au profit des archéologues.

Source : Le Soleil

Les services à contacter


Merci de bien vouloir recopier le code ci-dessus à l'identique. *

Crédits | Mentions légales | Contact